• Carine

Recrutement interne : une bonne solution ?

Reconversion interne, promotion, évolution, ou encore avancement autant de réalités différentes du recrutement interne. Sang frais vs/ pérennisation des savoirs de l’entreprise, antagonismes ou alliés ? Le combat fait rage ! Ou pas ! Ne serait-ce pas simplement une question de stratégie ?

56% des entreprises qui ont le plus fort taux de croissance ont une gestion des talents qui couvre toutes leurs catégories de personnel ! Tous les recrutements s’intègrent dans une gestion prévisionnelle des compétences. Qu’il soit interne ou externe, un recrutement pour qu’il soit réussi, se prépare. Parmi les clefs de réussite, il y a la transparence au sein de l’entreprise et vis-à-vis des candidats. Ainsi, une offre d’emploi qu’elle soit interne ou externe doit être fidèle au poste présenté. Un recrutement bien travaillé est un excellent moyen de communication autour de sa marque employeur.

L’embauche extérieure, est-elle votre seule alternative ?


Le recrutement externe permet de recruter directement la personne au profil le plus en

adéquation avec le poste :

formation, compétences et expériences. Elle apporte du sang frais, un nouveau regard et une diversification des équipes dans votre entreprise.






Mais alors quid du recrutement interne et de ses avantages ?


Recruter en interne est avant tout un moyen de fidéliser ses collaborateurs et d’éviter qu’ils partent à la concurrence avec votre savoir-faire. Un cadre sur cinq est insatisfait de sa mission, et 2 sur 3 envisagent une mobilité à court terme. En fidélisant vos équipes, elles vous permettent de renforcer la culture d’entreprise, l’engagement autour de votre marque employeur et insufflent une dynamique nouvelle à votre entreprise grâce à leurs collaborations motivées et investies.


D'autre part, ce mode d’embauche demande beaucoup moins de travail autour de l’intégration. Votre salarié connait déjà votre entreprise et son fonctionnement ! Ainsi, vous gagnez en efficacité les deux premières années avec une évolution interne. De plus, le risque de départ du ou de la nouvel.le embauché.e augmente à 61 % dans le cadre d’un recrutement externe. Et pour finir, le nerf de la guerre, la mobilité interne coûte beaucoup moins cher (18 à 20 % de moins qu’une embauche externe).


Des inconvénients, vous avez dit des inconvénients ?


Malgré tout ses bons points, le recrutement interne présente, lui aussi, des inconvénients. Rassurez-vous, rien d’insurmontable !


Dans un premier temps, l’adaptation à un nouveau poste de travail peut nécessiter de la formation et un accompagnement. Cela peut, bien sûr, se faire en amont dans le cadre de votre gestion prévisionnelle des compétences. Le plus grand frein à la mobilité interne est sans doute la volonté qu’ont vos managers de garder leurs bons éléments dans leurs équipes. De ce fait, vos meilleurs éléments échappent à votre vigilance.


Un process de sélection pour un recrutement interne réussi


Recruter en interne ne veut pas dire qu’il suffit qu’une collaboratrice ou qu’un collaborateur le demande pour qu’elle ou il évolue ou change de poste. Comme dans un recrutement externe, il faut que les candidat.e.s fassent montre de motivations, d’intérêt pour le projet, pour le poste, pour les missions.


Pour que la décision finale soit comprise, il faut que le process de décision soit clair, équitable et le même pour tout le monde et ce peu importe le poste. Rencontrer les candidat.e.s internes est indispensable. Croiser les avis - dirigeant.e.s, RH, managers - avec l’analyse d’un.e consultant.e extérieur.e est un gage de réussite. Un regard extérieur est nécessaire.


Pour résumer, tout tient dans votre stratégie et la situation de votre entreprise. Pour prendre votre décision vous devez vous appuyer sur des critères comme : votre pyramide des âges, votre taux de turnover, le contexte dans lequel votre recrutement intervient dans la vie de votre entreprise, la pénurie de candidats externes sur certains métiers… et votre volonté de faire monter en compétences vos équipes en les accompagnant vers la réussite.


Source : rapport 2017 « La gestion des talents dans les entreprises françaises » par go.cornerstoneondemand.com

  • Instagram Un autre Rhegard
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc

SARL Un autre RHegard - SIRET 849 525 456 00018 - Capital 4.000,00 €

©2018 by Un autre RHegard