2021 et crise sanitaire ont impacté de nombreux secteurs, contraignant certains, jugés « non essentiels » à stopper leur activité et d’autres a simplement essayer d’avancer, sans prendre de risques. A l’inverse, des domaines, « essentiels » ou non, voient le contexte sanitaire leur « sourire ». Indispensables ou en accroissement fort, le recrutement peut s’avérer essentiel à leur bon fonctionnement et développement. Quels sont ces secteurs qui recrutent en 2021 ? Et comment gérer un besoin en recrutement important sur de gros effectifs ?

Quels sont les secteurs qui recrutent en 2021 ?

Non, tous les secteurs ne sont pas figés en 2021. Bien que fortement impactés et ralentis par 2020, les recrutements ne sont pas forcément moins denses et/ou ralentis par la crise. Zoom sur, selon nous, les 3 catégories de secteurs en croissance, même pendant la crise.

Les secteurs essentiels et le recrutement

Ceux « essentiels » tels que l’alimentaire, l’agroalimentaire, le transport ou bien sûr l’aide à domicile ou la santé arrivent évidemment en première position. Ceux-là, malgré des conditions de travail stressantes et d’organisations très complexes, n’ont pas eu le temps de ressentir les effets néfastes de la crise sur leurs recrutements.

En constante évolution et plus que jamais touchés actuellement, ces secteurs nécessitent un volume important et récurrent en main d’œuvre, qualifiée ou non, sur tous types de métiers. Aussi, il s’agit de domaines qui recrutent énormément, tant que le besoin est présent.

En recherche d’emploi ? Avez-vous analysé ses options ? Sur différents postes ?

2021 : L’ère des nouveaux métiers

Ces derniers sont suivis de près par ceux s’étant rendus indispensables pendant la crise. L’urgence technique, organisationnelle et l’isolement auront au moins eu quelques avantages. Ont pu et peuvent profiter de cette période :

  • L’industrie Informatique (IT) ;
  • La recherche et le développement ;
  • Le conseil en management ;
  • Le secteur éco-responsable.

Le télétravail et les nouvelles manières de consommer ont évidemment fortement impacté ces secteurs, et encore bien d’autres. Sous la contrainte, nous arrivons finalement à trouver de nouveaux modes de travail et de management, digitalisés. Aussi, face à un tel évènement, nous nous efforçons de nous appuyer sur le R&D pour répondre à nos problématiques et anticiper de prochaines. Enfin, isolé.e.s, face à une nature qui reprend ses droits et à un extérieur « clean », une conscience écologique beaucoup plus forte voit le jour et vient influencer les nouvelles stratégies.

Fortement sollicités, ces domaines voient leurs activités en forte croissance, avec un besoin en recrutement tout aussi important.

Les secteurs non-essentiels : certains progressent pendant la crise

Enfin, de nombreux recrutements voient également le jour dans certains secteurs non-essentiels. Bien évidemment, nous ne parlons pas de l’évènementiel, de la restauration ou encore du tourisme mais du e-commerce et d’autres domaines reposant surtout du confort à la maison.

E-commerce, l’un des grands vainqueurs de ce covid enregistre des scores exceptionnels ; fournitures, meubles, décoration, high-tech, prêt-à-porter, etc. semblent plutôt bien se porter. A la maison, il semble que nous trouvions facilement le temps de faire des emplettes !

Aussi et dans le même esprit, les secteurs traitant de l’aménagement, des décors intérieur etc enregistrent quelques heures de gloire à leur actif. Un projet en tête devient de plus en plus concret et urgent quand on passe sa journée devant et/ou quand on a le temps pour repenser l’espace, on le fait.

Ces secteurs, plus frileux que les précédents quand même, peuvent constater d’une progression assez intéressante pour pousser à leur développement et intégrer de nouveaux membres à leurs équipes.

Secteurs en croissance : Comment gérer un besoin en recrutement important ?

Vous faites partie de ces secteurs en croissance constante et/ou en fort développement ? Qui suscitent un volume de recrutements important et de façon récurrente ? Et/ou vous anticipez des recrutements à venir ? Comment gagner en efficacité ? En temps ? Comment diversifier les profils ?

Secteurs en croissance : externaliser son recrutement pour gagner en efficacité

Bien amener, un recrutement prend du temps. Depuis la réflexion autour du besoin, jusqu’à l’intégration du profil sélectionné, il s’agit d’un processus long, complexe et précis, nécessitant une attention toute particulière, pendant toute sa durée. Ajoutez à cela la récurrence des besoins et vous perdrez de plus en plus en efficacité. Meilleur moyen de se précipiter, de se tromper ou de laisser tomber et donc de prendre des risques.

Faire appel à un cabinet de recrutement pour gagner du temps

Travail chronophage à temps plein, disposez-vous d’une équipe RH interne ? Si non, pourquoi ne pas déléguer cette partie à une professionnelle du recrutement ? Vous gagnerez du temps, de l’énergie, l’expertise d’une spécialiste et sécuriserez votre processus de recrutement.

Elle saura trouver la personne qui vous convient. Depuis la définition de vos besoins, en passant par la recherche et l’évaluation des candidates et candidats en adéquation avec ceux-ci, jusqu’à leur intégration, elle s’occupera de tout. Vous n’aurez plus qu’à rencontrer la, le ou les candidates et candidats sélectionné.e.s. Ensuite, vous déciderez avec qui demain vous allez écrire quelques pages de l’histoire de votre entreprise.

Externaliser son recrutement en gardant la main

Aussi, faire appel à un cabinet de recrutement ne veut pas dire perdre la main sur la décision ou le processus. Il existe de nombreuses offres et possibilités différentes.

Vous souhaitez garder la main sur une partie du processus ? La professionnelle RH peut intervenir à la carte, en fonction de vos besoins. Besoin d’un coup de pouce pour démarrer votre recrutement ? De qualifier vos candidatures en short-list ? D’un accompagnement sur l’intégration ? Cela est possible.

Enfin, pour une collaboration sur du long terme, il est également possible d’intégrer le cabinet de recrutement en interne. Solution hybride, l’équipe d’expert.e.s en recrutement intégrera votre service RH en votre nom, avec vos outils et selon votre processus de recrutement. Les échanges et les pratiques sont donc maîtrisé.e.s et homogénéisé.e.s.

Secteurs en croissance : Comment recruter des profils différents ?

Votre service ressources humaines interne est très compétant mais vous souhaitez diversifier les profils sélectionnés ? Avoir un avis plus global ? Un œil nouveau ? A nouveau, l’externalisation du recrutement est l’une des solutions les plus efficaces.

Avec des outils diversifiés et des pratiques de recrutement originales, ou non, un.e professionnel.le RH vous laissera profiter de son expertise et de son regard extérieur pour attirer des profils atypiques ou différenciant. Vous permettant donc à vous de diversifier les profils sélectionnés mais aussi vos compétences et d’apporter de la fraîcheur à votre activité. Votre marque employeur ne sera que valorisée.

Mon entreprise dispose déjà d’une équipe RH interne compétente mais j’aimerais la valoriser d’un autre regard, neuf et externe. Pour autant, je souhaite que ce ou ces nouveau.x membre.s soit ou soient indifférencié.s des autres collaborateurs et collaboratrices, chargé.e.s des recrutements. Pour cela, je souhaite avoir recours au service recrutement externalisé. Pourquoi ? Qu’est-ce que c’est ? Quels en sont les avantages ?

Qu’est-ce qu’un service de recrutement externalisé ?

Le service de recrutement externalisé se compose d’une équipe d’expert.e.s en recrutement, externes à votre entreprise. Celle-ci vient apporter un œil neutre, neuf et extérieur à vos équipes RH déjà en place.

A noter qu’il s’agit d’un service inédit. Ainsi, il n’est pas accessible et/ou disponible dans tous les cabinets de recrutement ou auprès de tou.te.s les professionnel.le.s RH.

L’externe dans l’interne : comment cela fonctionne ?

Ces expert.e.s, en charge de vos recrutements, seront indifférencié.e.s par rapport à vos autres collaborateurs et collaboratrices du service ressources humaines interne. Ils et elles agiront en votre nom, avec vos outils et selon votre processus de recrutement déjà en place. Seule différence : une nouvelle vision, fraîche sur votre marché.

De cette manière, vous bénéficierez à la fois de l’expertise et de la vision nouvelle d’un.e consultant.e externe tout en valorisant votre entreprise et votre marque. Le message sera harmonisé, les échanges avec les candidat.e.s maîtrisés et votre marque employeur ne pourra être que valorisée.

Quand faire appel à un cabinet de recrutement pour ce service ?

Le service s’intègre à un service de ressources humaines avec un processus et une équipe déjà en place. Ainsi, il n’a pas vocation à ciblier les petites entreprises dans un premier temps, bien qu’il puisse. Ce procédé est plus généralement applicable dans de grandes entreprises. Notamment, dans celles se situant souvent dans un secteur en plein développement et disposant d’un volume de recrutements important et récurrent.

En effet, pour que la collaboration puisse réellement être adaptée, efficace et rentable, il va s’inscrire sur du plus ou moins long terme avec des postes aux besoins récurrents, avec de gros volumes de candidatures à traiter.

Quels avantages au service recrutement externalisé ?

Besoin de nouveaux profils ? Envie d’arrêter le clonage des candidatures ? Pour cela vous avez besoin d’un regard neuf et extérieur ? Qui dispose d’autres expériences et d’une nouvelle expertise, qui interviendra sur des temps déterminés ? En revanche vous ne souhaitez pas avoir à changer toutes les semaines d’interlocuteur ou d’interlocutrice ? 

Le service de recrutement externalisé vous permet de bénéficier à la fois de l’expertise et de la vision nouvelle d’un.e consultant.e externe tout en valorisant votre entreprise, son fonctionnement et votre marque employeur. Ce ou cette expert.e arrivera avec un nouvel œil critique sur les candidat.e.s. Ainsi, il ou elle vous permettra d’enrichir vos équipes de nouveaux profils, en permettant pourquoi pas l’intégration de personnes au parcours plus « atypique » mais cohérent.

Sur des besoins dits « fil rouge », récurrents, cela vous permettra également d’avoir un suivi. En plus d’une vision globale des candidatures, vous n’aurez qu’un.e seul.e et même interlocuteur ou interlocutrice.

Comment mettre en place un service ressources humaines hybride ?

Comme mentionné plus haut, le service recrutement externalisé n’est pas proposé dans tous les cabinets de recrutement. Il s’agit d’une offre assez rare mais pourtant très facile d’accès, avec une mise en place plutôt simple. 

La première étape sera évidemment de contacter le cabinet concerné. S’il correspond à vos valeurs, vos envies, vos besoins et vos demandes alors la mise en place commence. La relation de confiance est indispensable. Ainsi, il faut vous assurer que le/la/les consultant.e.s agiront en toute confidentialité et dans le respect de vos valeurs et de votre marque employeur. Ensuite, il faut veiller à correctement intégrer le, la ou les professionnel.le.s RH externes, à votre équipe interne. Ici et en fonction de votre manière de procéder il faudra :

  • Élire un/une interlocuteur ou interlocutrice officiel.le, pour s’assurer d’une collaboration efficace ;
  • Élaborer une stratégie de fonctionnement ;
  • Échanger sur votre politique et processus de recrutement et vos manières de faire ;
  • Donner accès à vos outils ;

Les recrutements peuvent enfin démarrer.

J’ai quitté mon emploi et souhaite trouver un travail pendant la crise. Je savais que la recherche serait plus compliquée et je ne désespère pas, il me faut simplement les bons conseils pour avancer au mieux, sans m’y perdre. Que dois-je faire ? Comment ? Voici comment mettre toutes les chances de son côté pour trouver un emploi en 2021. 

Se positionner sur les secteurs qui résistent à la crise

Vous êtes en recherche d’emploi dans le secteur du tourisme, de l’évènementiel, du culturel, de l’hôtellerie ou de la restauration ? Peut-être faudrait-il s’intéresser à d’autres domaines et/ou se renseigner sur ces métiers qui ont su/pu s’adapter ? Peut-être alors seriez-vous agréablement surpris.e d’y trouver ce que vous ne cherchiez pas ? Ou alors est-ce le moment de penser à la reconversion professionnelle ? 

Quels sont les secteurs et métiers indispensables pendant la crise ? 

Pendant la crise, nous l’avons vu, certains secteurs ont eu plus d’occasions de recruter que d’autres. Des métiers et domaines jugés non essentiels ont beaucoup souffert et souffrent encore, choisissant évidemment d’abandonner les recrutements, voire contraints de supprimer des postes. D’autres, « essentiels », font face, au contraire à un fort besoin en recrutement. Quels sont-ils ? 

Le e-commerce, l’alimentaire, l’agroalimentaires, le transport et évidemment la santé sont au contraire en besoin croissant de nouvelles recrues ! Sont naturellement rechercher des professionnel.le.s de la santé mais aussi des commerciaux.ales, des spécialistes en recherche et développement et en informatique, etc. 

Ce dernier secteur laisse d’ailleurs de nombreuses possibilités et s’accorde de nouveaux axes d’amélioration et de développement. Il est l’un secteurs stars dont la naissance de nouveaux métiers a été majoritairement impactée par la crise covid. 

Trouver un travail pendant la crise en s’intéressant aux nouveaux métiers

2020, la Covid-19 et les périodes de confinement, qui nous ont mis face à nos points faibles de manière très brutale, ont engendré la création de nouveaux postes, pour 2021 et plus loin. Leur objectif ? Se recentrer sur l’humain, ses conditions de travail et les enjeux environnementaux. 

Ces périodes ont révélé de vraies problématiques liées à des besoins d’évolution, d’adaptation mais également de digitalisation raisonnés et responsables des entreprises. Naissent alors des spécialistes et expert.e.s des stratégies de télétravail, de management à distance mais également des conseiller.e.s en transition neutralité carbone, des chef.fe.s de projet en taxonomie verte, en éco-conception, des chargé.e.s de contenu de marque responsable, etc. 

Bref, tout pour tenter de se rattraper, en replaçant les hommes et les femmes dans un environnement vert, sain.

Retravailler son CV pour l’adapter à la tendance

La création et ou la modification du CV est une étape importante dans un processus de recherche d’emploi ou de transition professionnelle. Il est essentiel d’en tirer le meilleur pour se démarquer parmi les autres candidat.e.s. Est-il à jour ? Optimal ? Correspond-t-il aux attentes du marché du travail / aux tendances actuelles ?

Retravailler son CV pour une recherche d’emploi efficace 

Vous vous êtes positionné.e sur un secteur ? Avez un poste en tête ? Il faut maintenant orienter votre demande et votre candidature en conséquence, en commençant par adapter votre CV. 

Qu’attend le ou la recruteur.se ? Qu’exige ou préconise le secteur d’activité convoité ? Quels sont vos points forts ? Votre petit plus « atypique » pour faire de vous le profil qui sort du lot. Analyser ces points, l’offre d’emploi, l’entreprise est essentiel pour correctement retravailler votre CV, le rendre attractif et vous donner l’opportunité de faire mouche.

Valoriser ses soft skills pour trouver un travail pendant la crise

Dans une époque qui évolue sans cesse et rapidement, pleine de surprises, les métiers et la technique disparaissent et apparaissent sans cesse. Les qualités personnelles, elles, sont la clé. 

2021 arrive après une année chargée en challenges, périodes de creux et d’incertitudes. Certain.e.s ont dû s’adapter à un nouveau mode de travail, d’autres rebondir face à la perte de leurs emplois et d’autres avancer en prenant des risques. Ce ne sont pas leurs compétences techniques qui le leur ont permis.

Les recruteurs et recruteuses l’ont visiblement remarqué. Ainsi, 62% des managers.euses se déclarent prêt.e.s à recruter un.e candidat.e principalement sur ses compétences comportementales. Seront donc valorisés les profils forts d’adaptabilité, d’autonomie et dotés d’une capacité à prendre des initiatives. Vous disposez de ces qualités ? Mettez-les en avant ! 

Se digitaliser pour montrer votre adaptabilité technique

Au regard des nouveaux métiers, enjeux et critères de recherche, n’était-ce pas, aujourd’hui plus que jamais, le moment de passer au digital pour valoriser son profil et ses compétences techniques et technologiques ? 

Tendance au télétravail, nouvelles pratiques innovantes digitales, techniques et outils de management virtuel.le.s, etc. obligent les futur.e.s candidat.e.s à dévoiler, voire prouver leurs compétences et/ou leur intérêt pour la technologie et le digital.

En recherche d’emploi, se digitaliser passe donc par la candidature en ligne plus que jamais, l’utilisation des différents supports à disposition (comme la vidéo par exemple) mais aussi et surtout la diffusion de son profil sur les applications RH dédiées. Vous ne disposez pas d’un profil LinkedIn ? Peut-être est-ce le moment d’en créer un. Votre CV n’est pas disponible sur les plateformes de recrutement ? Déposez-le ! 

Se rendre disponible et faire preuve de persévérance

Si la recherche d’emploi est un processus en temps « normal », elle semble s’annoncer encore plus complexe en 2021… Alors, au-delà d’un bon CV, d’une position stratégique sur le marché du travail ou d’une adaptation au digital, il va surtout falloir s’accrocher moralement. 

Rien n’est perdu quand on y croit. Rendez-vous disponible et disposé.e à un entretien d’embauche, en visio ou non, à tout moment. Tout va très vite, dans le mauvais côté, comme dans le bon. Faites preuve de persévérance et montrez votre motivation. Ce ne sera pas en vain. 

Se faire accompagner / coacher par une professionnelle RH pour trouver un travail pendant la crise

Notre dernier conseil sera : si vous ne souhaitez pas être seul.e dans votre recherche d’emploi et voulez la maximiser au mieux, faites-vous accompagner d’une experte en recrutement. Ainsi, vous pourrez répondre à vos attentes professionnelles tout en rendant votre stratégie plus efficace. 

Conseils, révision de votre CV d’un œil extérieur et professionnel, esprit critique et interne au marché du travail, connaissance accrue du ou des potentiel.s secteur.s convoité.s, autres trucs et astuces sont les avantages et les plus d’un coaching en recherche d’emploi

Avec un accompagnement personnalisé et sur-mesure vos aurez l’ensemble des outils et conseils nécessaires pour faire la différence efficacement et ne plus passer à côté du poste de vos rêves ! 

La recherche d’emploi 2021 semble s’annoncer plus complexe. Les raisons sont évidemment la crise mais surtout les nouvelles tendances du marché du travail, qu’il faut savoir appréhender avant de se lancer. Quelles sont-elles ? Comment se sont-elles créées ? 

2021 : l’année des soft skills et des compétences comportementales

Les soft skills, ou compétences comportementales représentent l’intelligence rationnelle, des capacités de communication, le caractère, les aptitudes, etc. d’une personne. Elles sont apparues il y a quelques années dans le monde du travail. Elles s’opposent aux hard skills que sont les compétences techniques. Si ces dernières étaient majoritairement valorisées avant, il semble que les choses aient changé.

Voilà plusieurs années que la technique prend de moins en moins de place dans les critères recherchées par les recruteur.se.s. Le savoir-faire est, disons, le premier laisser-passer pour un emploi. En revanche, disposer de qualités relationnelles et émotionnelles recherchées sera la raison de votre embauche, de votre différenciation et aujourd’hui de votre fiabilité et capacité à suivre le changement.

En effet, selon une étude Cadre emploi, 62% des managers.euses se déclarent prêt.e.s à recruter un.e candidat.e principalement sur ses compétences comportementales. Après l’année 2020, nécessitant beaucoup de capacité d’adaptation et d’agilité, ce sont les aptitudes et qualités personnelles de chacun.e qui ont été davantage valorisées, face aux compétences actives. 

Recherche emploi 2021 : quelles compétences valoriser sur son CV ?

Nous sommes dans une époque qui évolue sans cesse et rapidement, pleine de surprises. Entre périodes d’incertitude, situations uniques et historiques, nous sommes pris.e par surprise. Ainsi, tous et toutes, nous devons pouvoir naviguer dans un contexte en perpétuel mouvement. Les métiers et la technique disparaissent et apparaissent sans cesse, les qualités personnelles sont la clé.  

En 2021, après cette année 2020 chargée de rebondissements et de périodes de creux, il a fallu s’adapter. Beaucoup l’ont compris et ont trouvé des solutions pour avancer ou continuer, d’autres ont rencontré de nombreuses difficultés. De fait, certain.e.s ont dû s’adapter à un nouveau mode de travail, d’autres rebondir face à la perte de leurs emplois et d’autres avancer en prenant des risques. Ce ne sont pas leurs compétences techniques qui le leur ont permis.

Les recruteurs et recruteuses l’ont visiblement remarqué. Ainsi, ils / elles souhaitent le prendre davantage en compte en 2021, surtout avec une tendance au télétravail forte. Seront valorisés les profils forts d’adaptabilité, d’autonomie et dôtés d’une capacité à prendre des initiatives.

Alors est-ce que les futures compétences recherché.e.s chez un.e manager.euse, un.e drh, un.e rh seraient la patience, la confiance et le soutien ?

Une recherche d’emploi complexe ? Faites-vous accompagner d’une professionnelle RH !

Le mieux pour suivre les tendances du recrutement et s’assurer d’une candidature efficace en 2021 ? Faire appel à un.e coach en recherche d’emploi.

Un coaching en recherche d’emploi avec un.e expert.e en recrutement facilitera la prise de conscience sur une stratégie de postulation adaptée. De la définition de vos besoins et envies, en passant par la refonte de votre CV, jusqu’à la préparation aux entretiens d’embauche.

L’oeil d’un.e expert.e.s en recrutement vous aidera à mieux appréhender ce que votre futur.e recruteur.se attend de vous. Ne passez pas / plus à côté du poste dont vous rêvez !

recrutement et tendances RH pour 2021

2020 a été une année très challengeante et surprenante… même pour le secteur des Ressources Humaines ! Distance, adaptation au fur et à mesure, challenges inédits, nouvelles pratiques, lui aussi a été fortement impacté. Alors quelles répercussions sur 2021 ? Quelles sont les nouvelles tendances RH sur cette nouvelle année ? 

Nouveaux critères de sélection des candidat.e.s pour s’adapter aux changements 

Selon une étude Cadre emploi, 62% des managers.euses se déclarent prêt.e.s à recruter un.e candidat.e principalement sur ses compétences comportementales (soft skills) pour 2021 et dans le futur.

Aujourd’hui, ce sont les soft skills qui vont primer sur la technique. Seront valorisés les profils forts d’adaptabilité, d’autonomie et dôtés d’une capacité à prendre des initiatives. Dans un futur proche où le télétravail prendra de plus en plus de place, ces points sont effectivement essentiels pour les futur.e.s candidat.e.s. Alors est-ce que les futures compétences recherché.e.s chez un.e manager.euse, un.e drh, un.e rh seraient la patience, la confiance et le soutien ?

En 2021, pour un CV et une candidature parfaite, valorisez vos compétences comportementales !

L’entretien d’embauche à distance : en avant la vidéo ! 

En 2021, si l’on espère tous et toutes rapidement pouvoir organiser des entretiens d’embauche en face à face quand cela sera possible. 2020 a été la preuve, à nouveau, qu’à distance ils sont possibles et peuvent être très largement une réussite. 

En effet, si en 2020 de nombreux secteurs ont décidé de figer les recrutements ou d’être « plus prudents » sur le sujet, d’autres au contraire ont eu des besoins en recrutement importants et ont continué leurs processus, à distance, avec de nombreux succès. Preuve qu’un entretien présentiel en face à face n’est pas essentiel dans le processus de sélection.

Alors, qui dit nouvelle année, dit nouveaux entretiens… en vidéo ! Si l’on connaît déjà parfaitement l’appel vidéo en direct, la visio, lors d’un entretien car il est déjà adopté par beaucoup de recruteurs.ses, place maintenant aux entretiens vidéo différés. Une plateforme sur laquelle questions des RH et réponses vidéo des talents se rencontrent.

La mobilité pour un entretien d’embauche ne sera plus un obstacle. Même si cela n’exclut pas une rencontre sur le futur lieu de travail en fin de process pour valider de la part des deux parties l’intérêt mutuel de travailler ensemble et la rencontre de l’équipe !

Tendances RH pour 2021 : le télétravail et le leadership à distance, on continue 

Le télétravail, que nous connaissons, pour beaucoup tout juste, sera bientôt un des critères de sélection des entreprises pour les futur.e.s candidat.e.s. Alors en 2021 et dans la continuité de 2020, le ou la RH / manager / dirigeant.e doit s’assurer de continuer ses fonctions à distance. 

Si la mise en place du travail à la maison fut brutale les premiers temps, cela fait maintenant partie de la stratégie managériale des entreprises (ou devrait) et les conditions de travail sont adaptées (ou devraient, à nouveau) et beaucoup y prennent goût et y voient même un critère dans leur recherche d’emploi. 

Alors en 2021 et pour valoriser votre marque employeur, assurez-vous de rendre possible le télétravail. Pourquoi ne pas instaurer un jour de télétravail dans la semaine ?

La présence des recruteurs sur les réseaux sociaux obligatoire ? 

Aujourd’hui, 95% des candidat.e.s vont se faire une opinion d’une entreprise recruteuse grâce au web et aux réseaux sociaux, avant-même de postuler à une offre d’emploi. Selon les tendances RH pour 2021, votre réputation et marque employeur sera plus que jamais le critère décisionnel pour intégrer ou non votre entreprise. 

Les candidat.e.s décident maintenant de leur avenir professionnel et ils/elles ont besoin d’être rassuré.e.s pour s’investir. A leur tour, les futur.e.s collaborateurs ou collaboratrices recherchent une image et une cohésion avec leurs valeurs et idéaux. Les formations et/ou l’expérience ? Ils les ont. Ce qu’ils veulent c’est de la transparence.

Le mot d’ordre ? Rendre accessible à tou.te.s vos informations et valoriser votre marque employeur pour vous rendre attractif.ve. Le meilleur moyen ? Les communiquer et jouer le même rôle que vos potentiel.le.s collaborateur.rice.s, accessibles sur les réseaux sociaux.

Tendances RH pour 2021 : De nouveaux emplois digitaux

2020, l’année de la nouveauté. Qu’on le veuille ou non, les challenges que 2020 nous a lancé, nous ont poussé à trouver des solutions, nouvelles. Dans les entreprises, l’humain était essentiel. Le Covid-19 et les périodes de confinement ont créé de nouveaux postes qui peuvent annoncer la couleur pour 2021.

Nouvelles branches et nouveaux postes dans la santé évidemment mais aussi et surtout dans la digitalisation des entreprises. Sont né.e.s des spécialistes et expert.e.s en ce qui concerne les stratégies de télétravail, de management à distance, etc. Sont-ce le début d’une multitude de postes liés aux nouvelles formes de travail ? 

recherche d'emploi ou reconversion professionnelle : quels conseils pour une candidature efficace ?

Qu’est-ce qu’une candidature efficace ? Votre cv est-il à jour et adapté ? Votre processus de candidature est-il optimal ? Dans cette période de forte tendance à la transition professionnelle, forcée par la crise sanitaire ou motivée par de nouvelles ambitions, beaucoup vont prochainement se lancer dans un processus de recherche d’emploi. En 2020, selon l’étude sur le curriculum vitae, le taux de succès d’une candidature se situe entre 2 et 3,4%. Il faut savoir maximiser ses chances de réussite !

Comment bien préparer sa recherche d’emploi ?

Se lancer à l’aveugle dans une recherche d’emploi c’est prendre un risque quant au temps et à la stratégie du processus engagé.e. En effet, se tromper de secteur, de poste, d’outils, de méthode, etc. sont autant de facteurs pouvant amener à une perte de temps, d’énergie, de motivation, voire engendrer un échec ou la prise d’une mauvaise voie. Alors comment mettre toutes les chances de son côté pour la rendre efficace ?

Faire le point sur ses objectifs professionnels pour avancer

Comment s’assurer de ne pas perdre de temps dans son processus de recrutement et créer une stratégie de postulation efficace ? identifier ses envies, ses projets, ses points forts, etc. est essentiel. Comment ?

Vous êtes en reconversion professionnelle ? Vous rentrez tout juste dans le monde du travail ? Votre ancien poste ne correspond plus à vos envies ? Vous savez justement les identifier ? Analysez le secteur d’activité, le poste, le statut, etc. de vos rêves. Vous pourrez ensuite identifier les besoins, les profils de candidat.e.s,… De cette manière, vous visualiserez les points à mettre en avant. Quel.le.s qualités, expériences, formation sont en accord avec le secteur ? Aussi, quels sont vos atouts, que vous avez pu développer ou non, dans votre ou vos activité.s précédente.s ? Utile pour faire de vous le profil atypique que l’on attendait.

L’important est de clairement identifier ses objectifs, ses rêves, ses envies pour se projeter dans la bonne direction. Ensuite, vous pourrez mettre en avant votre profil et ses spécificités en fonction, le valoriser, vous différencier et donc rendre la postulation efficace.

Se faire accompagner par un.e coach en recherche d’emploi pour une candidature efficace

Seul.e, il peut être parfois difficile de clairement identifier ses besoins ou ses envies et d’avoir un avis objectif sur son profil. Suis-je aussi compétent.e que je prétends l’être ? Est-ce que je mets assez en valeur ce point important ? Lesquels le sont ? Mon projet professionnel est-il en accord avec mon profil ?

L’œil avisé d’un.e coach en recherche d’emploi facilitera la prise de conscience sur vos points forts et vos points à améliorer pour mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le poste convoité. En effet, son expérience dans différents secteurs, corps de métiers, postes ou encore dans la rencontre d’une multitude de profils, lui permettra de tirer le meilleur de votre formation, de vos expériences pour les valoriser et maximiser vos chances d’être selectionné.e. Il ou elle vous donnera des conseils personnalisés et experts, en restant à l’écoute de votre point de vue.

De l’évaluation de votre profil, l’accompagnement dans la définition de vos projets, la valorisation de votre valeur ajoutée, jusqu’à la révision de votre CV, pour qu’il soit le plus parfait possible, et la préparation à l’entretien d’embauche.

Un œil expert en recrutement vous aidera à mieux appréhender ce que votre futur.e recruteur.se attend de vous, vous ne passerez pas / plus à côté du poste dont vous rêvez et vous vous assurez de ne pas vous tromper dans la direction de vos postulation, avec votre CV parfait.

Qu’est-ce qu’un CV parfait pour une candidature efficace ?

La création et ou la modification du CV est une étape importante dans un processus de recherche d’emploi ou de transition professionnelle pour mettre toutes les chances de son côté dans la postulation. Est-il à jour ? Honnête ? Optimal ? Correspond-t-il aux attentes du marché ? Comment rendre son CV parfait pour optimiser ses chances ?

Selon l’étude de Zety sur les chiffres clés du curriculum vitae en 2020, en moyenne, il faut envoyer entre 30 et 50 CV pour trouver un emploi. Ainsi, pour qu’il soit optimal, il serait idéalement :

  • Ni trop long, ni trop court (habituellement d’une page, le cv de 2 pages semble séduire peu à peu les recruteur.se.s sur des postes à responsabilité ;
  • Adapté en fonction du poste convoité ;
  • Unique pour chaque entreprise et/ou secteur d’activité.

Nous, nous vous conseillons également qu’il soit :

  • Attractif et original – d’autant plus dans les métiers « d’image »- ;
  • Une valorisation de votre profil, de vos compétences, de votre parcours -atypique ou non- ;
  • Correctement travaillé en fonction de vos projets professionnels et bien réfléchi en amont ;

et, enfin, pourquoi pas :

  • Orienté en fonction des tendances du métier/ secteur ;
  • Regardé, analysé, voire (re)travaillé d’un œil extérieur professionnel. Une nouvelle fois, l’avis d’un.e expert.e en recrutement ne peut être qu’un plus pour une recherche d’emploi efficace.

La crise sanitaire et les périodes de confinement récente.s ont permis à beaucoup de s’accorder plus de temps, ont fait subir une charge de travail beaucoup plus importante à certain.e.s et ont malheureusement impacté de nombreux.ses secteurs et entreprises, entrainant des licenciements pour d’autres. Ces différents cas de figure permettent ou obligent donc à réfléchir sur le plan professionnel, créant parfois des incertitudes, des volontés ou des besoins de changement… avec une forte tendance pour la reconversion professionnelle.

(suite…)

Pourquoi aider ses équipes à réaliser leurs objectifs professionnels ? Le confinement ou ces périodes de creux récentes ont permis à certain.e.s de prendre le temps de réfléchir. De nombreuses incertitudes naissent sur le plan professionnel. Suis-je bien à ma place ? Mon poste actuel est-il en accord avec mes envies professionnelles ? etc… C’est le rôle des RH, RRH, GRH, des managers, manageuses, des dirigeant.e.s de permettre à leurs collaborateur.trice.s de répondre à leurs interrogations et, si il le faut, de les accompagner dans la résolution.

Aider ses équipes à réaliser leurs objectifs professionnels pour permettre l’épanouissement au travail

Qu’est-ce qu’une équipe efficiente et productive ? Des collaborateurs et collaboratrices motivé.e.s et épanoui.e.s dans leur travail. Les aider à réaliser leurs objectifs professionnels et leurs envies est donc essentiel pour les accompagner dans leur parcours de progression. En tant que RRH, GRH, manager, manageuse, dirigeant ou dirigeante, c’est votre rôle de vous assurer que vos équipes sont épanouies. Evoluent-elles dans de bonnes conditions de travail ? Leur poste correspond-t-il à leurs compétences, hard ou soft skills, formations ? Mais est-il aussi en accord avec leurs aspirations, leurs envies et leurs objectifs, etc…

Identifier les rêves professionnels de ses collaborateurs et collaboratrices et les accompagner dans leur réalisation renforce leur motivation. Les aider à les identifier quand un mal-être existe, les accompagner dans leur formalisation pour leur donner confiance et leur mettre à disposition les outils nécessaires à leur réalisation permettra à la fois de les valoriser eux/elles et de glorifier votre rôle en créant une synergie positive au sein de l’entreprise et amener l’ensemble des équipes vers la et leur réussite.

Le bilan professionnel : faire le point sur sa carrière pour avancer et progresser.

Pour déterminer les aspirations de ses collaborateurs ou collaboratrices et les aider à les atteindre, il est essentiel de mettre à leur disposition l’ensemble des outils utiles à leur réalisation. Le bilan professionnel est idéal pour être le point de départ de cette réflexion commune.

Le bilan professionnel aide à faire le point sur son parcours, son expérience professionnel.le, ses compétences, ses envies… en se tournant davantage vers soi-même. C’est l’occasion de prendre du recul pour être plus efficient.e dans ses objectifs de carrière. Il peut être motivé, demandé et financé à titre personnel ou par l’entreprise dans le cadre du parcours de progression. A noter qu’une vision extérieure à l’entreprise sera davantage valorisée par le ou la collaborateur.trice, dans un soucis d’objectivité.

Il sera le premier point de réflexion sur l’évolution de sa carrière. Ainsi, il sera également le point de départ pour un potentiel changement de poste ou de service au sein de l’entreprise. Cela peut être dans le cadre d’une promotion, une reconversion au sein, ou non, de l’organisation dans laquelle ces doutes sont nés. Une fois le bilan professionnel effectué, des axes seront envisagés pour aller au bout du processus.

Valoriser ses équipes en leur apportant la formation nécessaire à la réalisation de leurs objectifs professionnels

Dans le cas où le bilan professionnel révèle plutôt un souhait d’évolution, de changement de poste ou de monter en compétences interne, il faut savoir accompagner ses collaborateurs et collaboratrices jusqu’au bout… et donc ne pas laisser ce bilan et ce potentiel mal-être au travail perdurer dans le temps.

Un.e, les membre.s de vos équipes a ou ont pu identifier un manque ou un besoin d’autre chose au sein de leur poste sans pour autant remettre en cause l’organisation dans laquelle il ou elle l’exerce : votre entreprise, vos méthodes, vos équipes, etc… ? Il s’agit alors davantage d’ambitions, de souhaits individuels et subjectifs d’évolution interne.

Il ou elle a souhaité faire un focus sur lui ou elle-même à un instant T pour faire le point sur ses compétences, sa carrière, ses envies pour devenir le ou la plus efficient.e possible dans votre entreprise ? De fait, il s’agit d’un.e collaborateur.trice fidèle et convaincu.e par ce que vous représentez. Accompagnez le/la dans ses nouvelles perspectives professionnelles. et procurez-lui la formation ou les formations nécessaire.s. Si cela est possible, inscrivez le/la dans votre processus de recrutement interne pour le/la valoriser.

Faciliter la reconversion professionnelle de ses équipes pour valoriser sa marque employeur

Au contraire, le bilan professionnel est motivé par un souhaite de mobilité et reconversion professionnelle externe ? Faut-il encourager la démarche en prenant le risque de perde un ou une collaborateur.trice ? Vous souhaitez valoriser ce futur « ancien » membre qualitatif et votre marque employeur pour en découvrir d’autres ? Alors la réponse est oui.

Un.e membre de votre équipe ressent le besoin de changement professionnel radical ? Il ou elle a fait le tour de son poste ? Son activité professionnelle actuelle ne lui convient plus ? Il ou elle envisage donc une reconversion professionnelle. Le bilan s’inscrit dans le début de sa réflexion pour faire le point sur ses compétences, ses savoir-faire, ses savoir-être, ses points forts, etc… pour se lancer dans une nouvelle carrière.

Ces derniers axes de réflexion peuvent en partie provenir de la formation, de l’organisation, des méthodes de management et de gestion RH efficaces de votre entreprise, l’ayant aidé.e à progresser, à avancer et à se professionnaliser. Dans ce cas, il ou elle saura le reconnaitre… car qui aurait envie de le valoriser, par la suite, si cette ancienne entreprise formatrice n’a pas su être assez professionnelle sur le départ ?

Une reconversion professionnelle ne veut pas dire « couteau dans le dos ». Celle-ci, au contraire, valorise les acquis et l’expérience au sein de votre entreprise de la personne souhaitant effectuer cette mobilité. Qu’elle soit liée à un projet d’entreprenariat, de souhait d’une structure plus grande, de volonté d’un autre secteur, etc… il est important d’encourager votre futur.e sortant.e dans ce choix… ou du moins ne pas le ou la ralentir. Il ou elle saura le valoriser via ses réseaux professionnels et sera donc le témoignage d’un.e ancien.ne collaborateur.trice, valorisant votre marque employeur. Vous pourrez, qui sait, retrouver un, une ou plusieurs membre.s d’autant plus compétent.e.s grâce à cela !

Nb : si la reconversion professionnelle ou le changement de carrière est plutôt lié à l’aversion que ce membre avait envers votre structure… vous avez encore du progrès à faire pour créer une marque employeur digne de ce nom…

Vous êtes en recherche d’emploi ? Vous souhaitez changer de métier ? De carrière ? Vous êtes en reconversion ? Ou vous êtes débutant.e sur le marché du travail ? Vous êtes convoqué.e pour le métier ou le poste que vous convoitiez ? Comment bien préparer un entretien d’embauche ?

Préparer un CV original et adapté pour le poste souhaité

La création et ou la modification du CV est une étape importante dans un processus de recherche d’emploi ou de transition professionnelle. Il est essentiel d’en tirer le meilleur pour ne pas passer inaperçu.e lors de votre ou vos entretiens d’embauche. Est-il à jour ? Honnête ? Optimal ? Correspond-t-il aux attentes du marché ?

Qu’attend le recruteur ou la recruteuse ? Qu’induit le secteur d’activité convoiter ? Qu’est-ce qui, dans votre expérience, votre formation, vos soft skills, correspond parfaitement ? Qu’est-ce qui, justement, n’est pas identifié comme avantage mais qui, finalement, ferait de vous le profil atypique et l’atout de l’entreprise recruteuse ? Analysez correctement l’offre d’emploi, le secteur, l’entreprise, identifiez et retravaillez, seul.e ou accompagné.e d’un.e professionnel.le du recrutement, votre valeur ajoutée pour construire le CV parfait, qui vous correspond et qui est en adéquation avec le poste convoité.

Nb : Le fond du CV est évidemment le plus important, en revanche certaines personnes ont tendance à négliger la forme. Donnez la chance au recruteur / à la ou recruteuse de lire le vôtre, en le rendant attractif et original. Sortez du lot ! Cela est évidemment plus que recommandé dans des métiers « d’image ».

Se renseigner sur l’entreprise avant un entretien professionnel

Avant un entretien d’embauche, il est bien évidemment essentiel de s’entraîner… et de se renseigner sur l’entreprise concernée. Faire l’impasse sur cette partie, c’est prendre un risque… ou avoir extrêmement confiance en soi !

Ne pas prendre connaissance de l’environnement de travail avant de postuler peut être un vrai préjudice. Pourquoi ?

  • Votre CV et votre lettre de motivation risquent de passer à côté de la demande. Votre profil ne sera donc pas sélectionné ;
  • Vous êtes rappelé.e mais, une fois sur place, vous ne pouvez aucunement répondre aux questions posées par manque d’information.
  • De la même manière, vous ne pourrez pas valoriser votre candidature et vos atouts en adéquation avec les attentes de l’entreprise et vous ne montrez pas clairement vos intérêts pour la société et risquez de rester sur la sellette.
  • Enfin, vous pouvez être déçu.e en découvrant, le jour j que rien ne correspond à vos attentes et que ce n’est finalement pas une opportunité ou votre future structure de travail.

Renseignez-vous correctement sur l’entreprise recruteuse pour ne pas griller votre chance et donc passer à côté du poste souhaité et s’assurer d’un entretien d’embauche « utile ».

Anticiper les questions à préparer pour un entretien d’embauche

Vous avez décroché votre entretien professionnel pour le poste que vous attendiez. Il y a de la concurrence, ou non, et vous savez qu’il faut mettre toutes les chances de votre côté. Anticiper au maximum pour ne pas être surpris.e. Les questions classiques en entretien on les connait, elles sont accessibles à tous et toutes, assurez-vous qu’elles ne soient pas un obstacle.

« Présentez-vous » « Quelles sont vos qualités ? » « Citez 3 défauts », etc. sont les questions réponses que l’on rencontre le plus souvent. S’y préparer ou s’entraîner au pitch au préalable, en identifiant vos qualités en perspectives du poste, etc… ne sera qu’un plus. Si ces questions tombent, tant mieux, plus de stress, vous êtes prêt.e. Si ce n’est pas le cas et que le déroulement de l’entretien est plus original ou fluide, gardez vos réponses en tête. Elles vous seront utiles tout de même et vous trouverez bien une occasion de communiquer ces bonnes informations.

Se préparer pour maitriser sa gestuelle en entretien d’embauche

Anticiper les réponses que l’on pourra vous poser le jour j est la première étape de préparation… Mais ne passez pas à côté de votre communication non verbale ! 93% du message que l’on fait passer est dévoilé par ce biais, ne négligez pas sa préparation !

Vos expressions en disent généralement plus que vos mots – pour les contredire, les accentuer, etc. – Cela vaut en recrutement, comme dans plein d’autres situations, secteurs, dans le domaine professionnel comme personnel, etc. Aussi, bien que votre discours soit parfaitement travaillé et préparé, votre corps peut vous trahir. Peur, angoisse, stress ou, au contraire, enthousiasme, sensibilité, etc. sont des émotions que l’on peut « lire » ou traduire.

Pour certains ressentis, certaines expressions, etc. cela peut n’avoir aucun impact sur l’avis du professionnel ou de la professionnelle RH que vous avez en face de vous. En revanche, si il ou elle ressent que tel comportement aura un impact sur le poste, vous risquez de le voir vous filez entre les doigts.

Mettre toutes les chances de votre côté avec un.e coach en recherche d’emploi

Et si l’entretien professionnel était le dernier de vos soucis ? Que vous pouviez partir confiant.e ? Car vous avez sélectionné un poste qui correspond à votre profil en étant accompagné.e dans la définition de vos besoins, de vos atouts et que vous avez su les mettre à profit dans votre recherche ?

Un coaching en recherche d’emploi avec un.e expert.e en recrutement facilitera la prise de conscience sur vos points forts et vos points à améliorer pour mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le poste qui vous convient. De la définition de vos projets, en passant par la refonte de votre CV, la valorisation de votre valeur ajoutée, jusqu’au coaching pour l’entretien d’embauche. Un œil expert en recrutement vous aidera à mieux appréhender ce que votre futur.e recruteur.se attend de vous et vous ne passerez pas / plus à côté du poste dont vous rêvez !

Entre processus figés, abandons, qu’en est-il du recrutement pendant le Corona virus ? Dans cette période toute particulière de confinement sanitaire, beaucoup d’activités prennent malheureusement fin. En revanche, certaines entreprises s’accrochent et décident de maintenir leurs recherches de candidats en proposant des alternatives de pratiques… Impossible n’est pas RH !

En quoi le covid-19 gêne le recrutement ?

Nous l’avons tous bien remarqué, le covid-19 ne rend la vie facile à personne. Si les enfants ne voient aucun problème à rallonger davantage leurs périodes de vacances, les plus grands prennent conscience de son risque. Les professionnels s’inquiètent et les entreprises trouvent des solutions rapidement. Tout le monde est réquisitionné sur le dossier Corona Virus.

Recrutement pendant le Corona virus : les RH concentré.e.s sur une problématique

La gestion des Ressources Humaines est un terme qui parle de lui-même. Les professionnels du métier ont à charge la gestion du personnel et des relations sociales au sein de l’entreprise. Ils doivent donc effectivement s’assurer de recruter les meilleurs profils et les accompagner mais également gérer les nécessités économiques avec les réalités sociales de l’entreprise et sociétales.

De cette manière, dans cette période, leurs tâches sont nombreuses mais surtout regroupées autour de la problématique de crise. Comment réagir ? Quelles solutions de travail valoriser ? Chômage ou non ? Ils vont être en étroite collaboration avec la/les direction.s pour permettre de définir la meilleure politique managériale et sociale performante pour les prochain.e.s jours/semaines/mois.

Aussi, de telles responsabilités et questions nécessitent une réelle concentration des compétences sur les problématiques actuelles… sans prévoir de nouveaux sujets / dossiers / recrutements. Ils vont privilégier le présent.

En recrutement, le présentiel est essentiel

D’autre part, si certains gèrent la crise d’une main de maître et réfléchissent déjà au retour à la normale, le recrutement reste un sujet sensible, qui va passer au second plan. En effet, dans le processus d’embauche, le présentiel est vraiment essentiel, pour les deux parties.

Avec les dernières annonces restrictives de notre gouvernement, les rencontres et regroupements sont impossibles. De fait, les entretiens d’embauche ne peuvent être qu’interposés. Heureusement, le digital permet de se voir, en privilégiant des appels par visio-conférence aux appels téléphoniques, par exemple.

Pour autant, cette pratique peut facilement freiner à la fois les recruteurs mais aussi les candidats. En effet, ces derniers ont besoin de voir, découvrir et analyser leur possible futur lieu de travail, mais également de rencontrer leurs équipiers de demain. De cette manière, ils peuvent décider en tout état de cause si oui ou non ils continuent le processus.

Côté recruteurs, eux aussi souhaitent et valorisent généralement une rencontre, en personne, des candidats sélectionnés Une nouvelle fois, il s’agit voir le ou la futur.e collaborateur.rice… en réel !

Recrutement en crise sanitaire : il faut savoir évoluer et s’adapter aux conditions !

Les conditions actuelles n’empêchent pas le monde de tourner et certains métiers sont nécessaires et/ou praticables. Des solutions sont mises à disposition : des voyages du domicile au lieu de travail pour les professionnels des secteurs indispensables sont autorisés et des outils de collaboration et/ou de travail sont mis en place dans les entreprises.

Une autre interrogation concerne les emplois nécessaires et praticables depuis chez soi ! Outre la rencontre et l’intégration sur le lieu de travail, qui ne peuvent se faire que dans plusieurs semaines, l’échange et les formations restent possibles, envisageables et souhaitables. En effet, si le poste est praticable en télétravail, il se peut que les recruteurs ne retardent pas son recrutement et passe à l’acte malgré des premiers temps atypiques.

Recrutement pendant le corona virus : certains voient les choses différemment !

Pour certaines entreprises, au contraire il ne faut rien arrêter. Certains besoins en recrutement existants avant la crise sanitaire seront toujours présents après. Alors pour eux, autant ne pas perdre de temps. Pour ces recruteurs, il faut poursuivre le processus de recrutement grâce aux outils digitaux que nous avons et tout prévoir pour une intégration dès que la crise sera passée.

Côté candidat.e, cette période de baisse d’activité peut aussi être l’occasion de se poser et de réfléchir à son projet professionnel. Dans une période de forte activité, les candidat.e.s potentiel.le.s sont souvent peu disponibles pour des entretiens… En cette période très particulière, ils/elles ont plus de temps. Ce sera alors peut-être pour certain.e.s l’occasion de passer à l’action !? Et de voir les opportunités professionnelles qui pourraient se présenter à eux/elles ?