Pourquoi et comment mettre ses jobs d’été sur son CV ?

S’il s’agit d’un CV pour un premier emploi, il est normal de ne pas avoir beaucoup d’expérience professionnelle. En revanche, vous avez surement déjà fait de petits jobs d’été étant plus jeune. Parfois sous-côtés : il ne faut pourtant pas négliger ses jobs d’été sur son CV. Pourquoi ? Comment les mettre en avant ?

Pourquoi mentionner ses jobs d’été dans son CV ?

Le conseil numéro 1 pour la création de son CV ? Être concis.e et trier ses expériences par pertinence. Les plus éloignées de son projet professionnel et les plus courtes sont donc généralement les premières éliminées. Alors pourquoi serait-il pertinent de mentionner ses jobs d’été sur son CV ?

Les jobs d’été comme unique expérience professionnelle

Généralement, lorsqu’on hésite à mentionner ses jobs d’été ou étudiants sur son CV, il y a deux raisons : soit ceux sont les seules expériences professionnelles, soit elles sont totalement pertinentes avec le projet professionnel.

Dans le dernier cas, évidemment qu’il faut mettre en avant ses jobs d’été sur son CV. Ils vous aideront certainement dans vos candidatures.

Aussi, dans le premier cas, il est également important de les valoriser. Jusque-là, ces quelques mois sont les seules expériences qui peuvent témoigner de votre professionnalisme, de votre implication et de votre volonté à travailler. L’important est de savoir comment en tirer et en dévoiler le meilleur et quels éléments mettre en avant pour son profil et sur son CV.

Comment mettre vos jobs d’été en avant sur votre CV ?  

Les jobs d’été sont loin d’être insignifiants. En réalité ils peuvent faire toute la différence. Bien mis en valeur, ils vous permettront même de vous démarquer des autres candidat.e.s. Comment ?

Décrire les missions réalisées durant ces jobs d’été

Vous avez certainement dû réaliser des missions diverses pendant vos jobs d’été. De ces missions vous avez forcément tiré de nouvelles compétences qui vous servent maintenant dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Même s’il ne s’agit pas de hard skills, c’est-à-dire de compétences techniques, il peut s’agir de soft-skills telles que des compétences humaines par exemple. Ces dernières sont des compétences applicables à tous les métiers et donc très recherchées par les recruteur.se.s.

Il est donc important que vous mettiez en avant ses compétences acquises lors de vos jobs d’été.

Par exemple un.e animateur.trice en centre de loisirs saisonnier.e, peut mettre en évidence son dynamisme, sa capacité à fédérer, mais aussi ses compétences en animation.

Commencez par trier les compétences humaines et techniques que vous avez ressorties de vos jobs d’été. Prenez seulement celles qui vous seront utiles pour le post souhaité (elles peuvent varier d’un post à l’autre). Ensuite, hiérarchisez-les de la plus à la moins importante pour le post.

Enfin, pensez à les illustrer et à expliquer comment vous avez acquis et validé ces compétences.

Inclure les jobs d’été pertinents

Il n’est pas forcément nécessaire de citer tous vos jobs d’été sur votre cv. Choisissez plutôt ceux qui ont un lien avec la suite de votre parcours.

Par exemple, si vous candidatez à un post de commercial.e alors mettez en avant vos expériences en vente, si vous en avez. Cela montrera que vous connaissez déjà un peu le terrain et les techniques de ventes. De plus, cela montrera aux recruteur.se.s que vous êtes à l’aise avec le contact humain.

Si aucun job d’été n’a de lien avec ce pour quoi vous postulez maintenant, alors inscrivez ceux où les compétences acquises, techniques ou humaines, se rapprochent le plus des attentes de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Encore une fois, derrière chaque job d’été se cache des compétences qui vous serviront à tout moment de votre vie.

Mentionner les qualifications obtenues à la suite de vos jobs d’été

Si vous avez des diplômes (BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs), BSB (Brevet de Surveillance de Baignade), PSC1 (Prévention et secours civique de niveau 1) ect…  Mentionnez-les ! Même si ces derniers ne sont peut-être pas indispensables à l’exercice de votre nouveau travail, ils peuvent être un plus.

Ces diplômes peuvent aussi démontrer d’autres facettes de votre personnalité telle que votre sens des responsabilités et votre engagement, indispensables si vous postulez à un poste à hautes responsabilités.

Ne dévaloriser aucune expérience de jobs d’été

Comme dit précédemment si vous êtes un.e jeune candidat.e, il est normal que vous n’ayez pas beaucoup d’expérience professionnelle. N’oubliez pas, une expérience de job d’été peut toujours apporter quelque chose en plus à votre candidature et peut parfois faire la différence. Pourquoi donc les retirer de votre CV ? Il y a forcément du positif à sortir de ces expériences.

De plus, si ces jobs d’été ont influencé votre orientation professionnelle, parlez-en !

Si vous avez fait du bénévolat ou de l’humanitaire parlez-en également si c’est pertinent. Les recruteurs.se.s cherchent avant tout une personnalité. C’est ce qui démarque un profil, d’un autre.

Pour mettre en avant vos jobs d’été sur votre CV il faut :

  • « Bien expliquer les missions réalisées et les compétences ressorties »
  • « Parler des jobs d’été pertinents par rapport au post souhaité »
  • « Mentionner les qualifications obtenues à la suite de ces jobs d’été »
  • « Valoriser chaque expérience de jobs d’été »