Quelles questions faut-il poser lors d’un entretien d’embauche ?

Votre CV et votre lettre de motivation ont été sélectionné ? Prochaine étape l’entretien d’embauche !  Souvent stressant, cette rencontre n’est pas uniquement destinée à ce que vous convainquiez le recruteur pour le poste. En effet, si vous posez les bonnes questions, vous aurez de bonnes réponses sur des précisions ou des opportunités. Ne passez pas à côté !

Pourquoi poser des questions à son recruteur ?

On dit souvent que la communication est la clé de tout, non ? Et bien en embauche c’est pareil… plus vous pourrez échanger, mieux les attentes des deux parties seront définies. Si les réponses aux questions sont pertinentes des deux côtés alors pourquoi le poste ne vous serait pas destiné ?

  1. S’assurer d’être favori

On le sait tous, dans un entretien, la question fatidique pointe toujours le bout de son nez : « Avez-vous des questions ? » … et ce n’en est pas vraiment une car la réponse doit être OUI.

Il faut être prêt.e ! Lorsque vous en poser il s’agit premièrement de rassurer le recruteur sur votre intérêt pour le poste et votre curiosité concernant l’entreprise mais aussi d’affirmer votre motivation en vous projetant au sein de l’équipe dans quelques années.

  • Confirmer son envie d’intégrer le poste

Si la phase d’interrogation rassure le recruteur, elle peut aussi confirmer votre volonté à intégrer l’entreprise, le poste, l’équipe ou, au contraire, vous démotiver.

En effet, plus vous soulèverez des interrogations sur des problèmes ou sujets qui semblent importants pour vous moins vous aurez de surprises, positives comme, négatives par la suite. Une fois les points développés, à vous d’évaluer si les réponses obtenues correspondent à vos attentes ou vous déplaisent.

Quelles questions poser ?

  1. Culture de l’entreprise

Vous vous êtes bien évidemment entraîner avant l’entrainement… et vous avez fait des recherches sur l’entreprise concernée ! Si ce n’est pas le cas, faites attention ! Il s’agit d’un point très important. En effet, sans prendre connaissance de l’environnement de travail avant de postuler peut être un vrai préjudice. Si vous ne montrez pas clairement vos intérêt pour la société pour risquer de rester sur la sellette et si vous ne vous êtes pas bien renseigné.e sur le poste dans sa globalité, vous être déçu.e.

Une fois que vous avez récolté le maximum d’informations avant l’entretien, préparer des questions complémentaires qui vous semblent importantes ! Apportez des détails sur l’Histoire de l’entreprise, sur ses valeurs ou sa réputation… tout en demandant davantage. De cette manière vous montrez que vous vous êtes intéressé.e.s à votre employeur et que vous êtes un professionnel qui ne s’intéresse pas qu’à la paie, mais aussi à son environnement de travail !

  1. J’ai pu lire les grandes lignes sur la création de l’entreprise, que pouvez-vous me dire d’autres ?
  2. Les objectifs de l’entreprises concernent (…). Pouvez-vous m’expliquer en quoi l’équipe que je souhaite intégrer y contribue ?
  3. Puis-je avoir des précisions sur l’environnement de travail ?
  4. Actuellement, j’ai lu beaucoup de choses sur cette entreprise, notamment (…). Est-ce réellement cette image que vous souhaitez véhiculer ?
  • Étude professionnelle du poste / de l’offre d’emploi

Lors de la lecture de l’Offre d’emploi vous ne vous arrêté pas au titre, à la localisation et au type de contrat qui correspondent parfaitement à vos attentes. Effectivement, vous analysez parfaitement l’annonce pour avoir une vision d’ensemble du poste et des tâches quotidiennes qui vous seront confiées !

Par la suite vous pourrez, dans un premier temps, décider de continuer à candidater ou non. Dans un second temps, vous pourrez poser des questions utiles, et donc dont vous n’avez pas la réponse, pour comprendre clairement la globalité de l’emploi, lors de l’entretien. Aussi, apportez votre regard professionnel sur le sujet et aller au-delà des tâches générales mentionnées.

  1. Quelles-sont les qualités nécessaires pour ce poste ?
  2. Que puis-je apporter de nouveau au sein de l’équipe ?
  3. S’agit-il d’une création de poste ?
  4. Une fois en poste, quelles-sont mes responsabilités ?
  5. Comment puis-je servir à l’intérêt de l’entreprise ?

De cette manière vous dévoilez clairement votre intérêt pour le poste… attention tout de même à rester attentif.ve aux réponses que vous pouvez retrouver implicitement lors de l’échange. Vous risqueriez de paraître inattentif.

  • Rapprochement des objectifs et de vos compétences personnelles

Lors de l’entretien, il faut évidemment vous vendre. En évoquant les objectifs à potentiels à réaliser sur le poste, vous montrez que vous êtes déjà dans une optique de réussite pour l’entreprise.

Vous avez de l’expérience dans le métier ? Pourquoi ne pas orienter les questions sur des parties de l’emploi avec lesquelles vous êtes à l’aise ?

C’est votre première expérience dans le métier ? Montrer que vous êtes motivé.e pour atteindre des objectifs. Cherchez à comprendre vos objectifs et la manière dont le travail sera évalué.

  1. Quels succès souhaitez-vous que la personne recrutée effectue d’ici (période cohérente avec le métier) ?
  2. Quels-sont les objectifs à atteindre sur six mois ?
  3. Comment se déroule le processus d’évaluation ?
  4. Quels sont les premiers paramètres pris en compte pour mesurer ma performance au travail ?

Ces questions peuvent également avoir un réel impact sur votre envie de continuer ce processus de recrutement. En effet, si votre recruteur a des prévisions irrationnelles et inatteignables, peut-être que le problème ne vient pas de vous !

  • Équipe, conditions et évolutions professionnelles

Une fois encore, en entretien, dévoiler votre motivation. Quoi de mieux que de se projeter et de se situer sur l’avenir dans l’entreprise et au sein d’une équipe ?

  1. Quelles sont les possibilités d’évolution dans 5 ans ?
  2. Comment va se dérouleur la période d’intégration / d’essai / de formation ?
  3. Quelles sont les évolutions de responsabilité possible sur ce poste ?
  • Quels profils composent mon équipe ?
  • Pouvez-vous m’en dire plus sur mon équipe ?
  • De qui serais-je en charge et ses responsabilités ?
  • Que pouvez-vous me dire sur l’ambiance de travail ? 
  • Prochaines étapes ?

Pour terminer, il ne faut jamais quitter un entretien sans montrer qu’on a déjà hâte de revoir son interlocuteur ! Un « à très vite » ne va pas toujours suffire ! Renseignez-vous sur les prochaines étapes du processus de recrutement et assurez-vous qu’il garde votre profil en tête. Faites bonne dernière impression !  

  1. Aurais-je de vos nouvelles prochainement ?
  2. Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?
  3. Auriez-vous des questions supplémentaires sur mon parcours professionnel ?

Découvrez d'autres articles

Quid de la reconversion professionnelle pendant le confinement ?

Pourquoi aider ses équipes à réaliser leurs objectifs professionnels ?

A quoi sert le test de personnalité dans un recrutement ?

Qu’en est-il du recrutement pendant le Corona Virus ?

Comment contrôler sa communication non verbale en entretien d’embauche ?

Gestes barrière et recrutement : Le masque en entretien, on en parle ?

Qu’est-ce qu’un recrutement interne efficace ?