comment réadapter son équipes après une longue absence ?

Covid-19 : comment réadapter son équipe après une longue absence ?

Enjeu majeur pour l’employeur.e comme pour le ou la salarié.e, réadapter son équipe après une longue absence doit être étudiée et réfléchie. 

Qu’importe la raison ; congé maladie ou parental, accident de travail, ou crise sanitaire exceptionnelle, etc. Il ne faut pas prendre le retour au travail à la légère sur un plan managérial. Que faut-il prévoir / envisager ? Quelles sont les spécificités de cette réintégration ? Y a-t-il des éléments propres à celle liée au corona virus ?  

Les raisons et les conséquences d’une longue absence au travail

Le congé maternel, parental, sabbatique ou médical, un accident de travail ou encore un chômage partiel ou un éloignement du lieu de travail habituel en raison d’un confinement sanitaire sont des sources d’absence longue durée. En effet, nous parlons ici de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. Le retour à la vie professionnelle « normale » peut s’avérer compliqué après une telle période. De cette manière, les premiers temps de reprise peuvent être considérés comme des temps de vulnérabilité.

En effet, il n’est pas toujours aisé de « reprendre sa vie d’avant ». Des habitudes et / ou méthodes de travail nouvelles, de nouvelles sources de stress ont pu se créer, etc. Celles-ci peuvent avoir un impact sur ses responsabilités quotidiennes et sa réadaptation.

Les risques sont généralement les suivants ;

  • « déprofessionnalisation » : Dans cette situation, l’efficacité y est réduite voire absente. Cela peut effectivement avoir un impact sur la qualité du travail. Aussi, le respect des horaires peut sembler compliqué. Il peut y avoir quelques difficultés à reprendre des attitudes « habituelles » dans certaines situations propres à son poste.
  • Mal-être au travail et turn-over : Si l’on a des difficultés à ré-intégrer une équipe et/ou à se réapproprier son poste. Dans ce cas la situation peut vite prendre de l’ampleur : stress, isolement, dégradation du climat social, absentéisme voire démission et dépression.

Dans ces contextes, l’ensemble des partis-pris a à y perdre. L’employé.e peut facilement perdre confiance en lui/elle et en ses compétences. Dans le même temps, l’employeur peut potentiellement perdre un élément moteur de son équipe et/ou endommager sa marque employeur. Réadapter son équipe après une longue absence n’est pas à prendre à la légère.

Réadapter son équipe après une longue absence : entre préparations et obligations

Obligations juridiques pour l’employeur

Les absences longue durée, à grande échelle, ne sont pas rares et donc sont fort heureusement légiférées. Ainsi, il existe des règles que l’employeur.e se doit de respecter pour permettre le retour sur le lieu de travail dans les meilleures conditions.

Dans un premier temps, dans le cas d’une absence d’un.e collaborateur.rice pour motif de santé ou de parentalité, il ou elle doit retrouver le poste (et la rémunération qui y est rattachée) qu’il ou elle occupait avant son absence. Il existe bien évidemment des exceptions tel.le.s que :

  • Une réorganisation de l’entreprise qui ne maintenait pas son poste ;
  • La ré-évalution / promotion de ses compétences sur un poste supérieur ;
  • Les conditions économiques qui ne permettent pas le maintient de l’activité de l’entreprise ni la rémunération des salariés comme le voit apparaître la crise actuelle.

D’autre part, après une absence supérieure à 30 jours, votre entreprise doit vous convoquer. Une visite médicale est en effet nécessaire pour vous réintégrer dans les meilleures conditions.

Préparation à la reprise du poste pour l’ensemble de l’équipe

Moins encadré mais tout aussi important : chaque responsable d’entreprise et l’ensemble de ses équipes se doit de prendre le temps de réintégrer son ou sa collaborateur.rice tout en s’assurant du bien-être professionnel de chacun.

Direction, communication, ressources humaines, management, ou professionnel.le RH externe à l’entreprise etc.. sont tous.tes des parties prenantes qui peuvent ou se doivent de permettre un retour au travail sécurisé, agréable, opérationnel et efficace. Au programme : préparation et/ou libération de votre bureau qui a pu être occupé par un ou une remplaçant.e, vous présenter aux nouveaux.elles arrivant.e.s si il y en a / formations pour de possibles nouvelles tâches ou outils nécessaires à votre reprise…

De son côté, pour « l’absent.e », il est également important de rester connecté.e à son entreprise pendant ce lapse de temps. Donner de ses nouvelles et montrer qu’il/elle est là peut l’aider à se projeter sur son retour et montrer l’intérêt qu’il/elle porte à ses responsabilités.

Les conseils pour réadapter son équipe après une longue absence

Vous l’avez compris, prendre au sérieux et correctement préparer le retour de ses collaborateurs et impliquer l’ensemble des partis-prenantes peuvent être réellement déterminant pour que tout fonctionne à merveille. Aussi, quelques conseils sont à suivre pour que cela se passe comme prévu :

Personnaliser le parcours de réintégration

Pour qu’une réintégration soit efficace, il est important de prendre, comme point de départ, une stratégie globale d’intégration. L’objectif étant d’y intégrer la considération de chaque collaborateur.trice individuellement et personnellement. Point essentiel pour que la situation s’adapte parfaitement à la personne.

Vous pourrez, de cette manière, comprendre les besoins de la personne. Quelles sont ses attentes et ses motivations ? Informations utiles pour pouvoir mettre en place un programme adapté et efficace. Ce collaborateur a-t-il besoin d’être davantage accompagné et rassuré ? Cette personne nécessite-elle une formation sur une plus courte ou plus longue durée que celle-ci ?

Des enjeux et motivations en cohérence avec des objectifs personnels ne pourront rendre les efforts que plus qualitatifs et efficaces.

Préparer l’ensemble des équipes au retour du ou de la collaborateur.rice

Tout comme lors de son recrutement, il faut que collaborateur.trice prenne ou reprenne contact avec l’ensemble de ses collègues. Aussi, un entretien avec le manager et les équipes au retour du/de la salarié.e est essentiel. Cette dernière ne fera que renforcer son engagement personnel et sa motivation par l’implication et le soutien de ces collègues dans cette nouvelle étape.

Réadapter une équipes après une longue absence : laisser le temps au ou à la nouveau.elle revenu.e

Après plusieurs semaines ou quelques mois d’absence et ou d’inactivité professionnelle, le ou la salarié.e doit reprendre ses marques. Ainsi, la découverte de ce qui s’est passé pendant son absence, la récupération des méthodes de travail, la réadaptation aux rythmes des membres de l’équipe, la rencontre avec d’eventuel.les. nouveau.elles collègues sont nécessaires et demandent du temps. La reprise en main du poste se fera progressivement.

Aussi, dans le cas d’un changement, radical ou non, de fonctionnement pendant son absence, cette personne doit reprendre depuis le début. Cette personne aura besoin de prendre ses repères pour utiliser et assimiler les nouveautés efficacement.  

Spécificités d’une reprise post corona virus

Dans le cas de l’absence prolongée qu’a créé le corona virus et son confinement sanitaire, il existe bien sûr des spécificités. Il ne s’agit pas simplement d’une personne mais de réadapter son équipe après une longue absence, tout un service ou de toute une entreprise et cela prend une toute autre forme.

En effet, le but et l’objectif premier de ce cas présent est la sécurité du personnel. Les DRH ont dû s’approprier et mettre en place une technique de management à distance face au télétravail. Pour autant, ils vont devoir rapidement anticiper le retour sur le lieu de travail. Celui-ci prendra du temps avant de redevenir « normal », et trouver de nouveaux stratagèmes pour que tout se déroule au mieux.

Préventions aux gestes barrières, équipements nécessaire, distanciations sociales, mise en sécurité de son personnel, accompagnement des nouvelles recrues si il y en a, rotation du personnel, attentions toutes particulières au personnel ne pouvant reprendre dès le départ ou aux collaborateur.trice.s dit.e.s à risques, stratégies de télétravail, etc… sont de nombreux points de réflexion auxquelles viennent se rajouter les « habituelles » pour les managers. La communication, la transparence et la protection seront, plus que jamais, les mots d’ordre pour rassurer les équipes et pouvoir reprendre une certaine activité.

La particularité de ce que beaucoup d’entreprises vivent aujourd’hui, va également probablement amener des changements sur du plus long terme : plus de télétravail / moins de déplacement / plus de travail, de réunions à distance /… auxquels les managers, RH, directions doivent dès à présent également commencer à réfléchir.

Découvrez d'autres articles

Secteurs en croissance : comment recruter efficacement ?

Service recrutement externalisé : l’externe en interne

Nos 5 conseils pour trouver un travail pendant la crise

Recherche emploi 2021 : quelles compétences recherchées ?

recrutement et tendances RH pour 2021

Recrutement : 5 tendances RH pour 2021

Recherche d’emploi ou reconversion : c’est quoi une candidature efficace ?

Quid de la reconversion professionnelle pendant le confinement ?

Pourquoi aider ses équipes à réaliser leurs objectifs professionnels ?