Pourquoi les PME recrutent plus que les grandes entreprises ?

Les TPE et PME recrutent plus que les grandes entreprises ? Recruter ou ne pas recruter, telle est la question pour beaucoup d’entre elles en ce moment. L’étude réalisée par Monster auprès de 100 recruteurs.ses démontre que 54 d’entre eux/elles en prévoient sur des postes existants et 28% comptent en créer de nouveaux en 2021. Avec une motivation à recruter plus grande chez les petites et moyennes entreprises (PME). Pourquoi ?

Un marché de l’emploi 2021 porté par les PME ?

Les PME les plus enclines à recruter en 2021 ? Pourquoi se projettent-elles davantage que les grandes entreprises ? Des avantages, des projets et des marges de manœuvre différentes ? 

Les TPE et PME recrutent plus que les grandes entreprises ? 

Bien que recruter en 2021 peut être considéré comme une prise de risque majeure, les TPE et PME semblent les plus motivées à se lancer, face à de plus grandes entreprises, étonnamment plus frileuses. En effet, toujours selon l’étude de Monster, 39% des petites et moyennes entreprises (PME) et 24% des petites entreprises (TPE) envisagent la création de nouveaux postes dans les mois à venir, contre seulement 19% des grandes entreprises. 

Pour expliquer ces différences, il est important de comprendre les enjeux de chaque entreprise actuellement. Pourquoi retrouve-t-on les grandes entreprises en dernière position… alors qu’on les imagine davantage enclines. Pourtant, tout réside actuellement dans les perspectives d’évolution et de pérennisation des entreprises. 

Les PME recrutent pour se développer en 2021 ?

Les grandes entreprises sont plus globalement ancrées dans leur secteur, avec une évolution effectivement plus grande. Leur taille est forcément accompagnée d’une force de travail plus importante, d’un développement économique plus avancé avec, malgré de fortes incertitudes et instabilités actuellement, une certaine position à maintenir. Leur risque pourrait effectivement résider dans le recrutement de nouvelles personnes*. 

En revanche, les plus petites entreprises ont encore des marges de manœuvre qui peuvent être décisives pour la suite. Celles-ci peuvent ressentir le besoin de recruter pour se développer. Ce qui explique également la différence entre les estimations des PME et celles des TPE. Certaines TPE peuvent ne pas se sentir assez mûres pour sauter le pas, en revanche plus de PME peuvent se retrouver face à un dilemme de taille, impliquant ou non, le développement, l’accroissement de leur activité ou son ralentissement, voire sa perte. Recruter peut en être la clé. 

*Nb : tout est bien sûr à prendre avec des pincettes. Chaque entreprise est différente, évoluant dans des secteurs, avec des fonctionnements tous aussi éloignés. De grandes entreprises, comme de plus petites, ressentent de forts besoins en recrutement actuellement en fonction de leur situation. Quoi qu’il en soit, la réflexion d’un recrutement ne sera pas, en temps de crise, motivée par une envie mais bien un besoin.

Le recrutement comme levier de développement d’entreprise ? 

Crise ou non, le recrutement est un processus important qui peut comporter des risques. Pourtant, ceux-ci peuvent parfois s’avérer nécessaires au développement d’une activité. Alors ne pas recruter ne serait-ce pas plus risqué que le faire pour certaines entreprises ? 

En effet, dans des secteurs stagnants, en besoin d’évolution ou en fort développement, le recrutement peut être considéré comme moteur pour avancer. Pourquoi ? 

Prenons deux cas de figures :

  1. Vous rencontrez une hausse d’activité importante, qui se voit dépasser votre capacité en ressources humaines ? Deux solutions s’offrent à vous : 
  • Ralentir la demande, quitte à prendre le risque de perdre de futur.e.s prospect.e.s ou client.e.s ;
  • Permettre à cet engouement de booster votre activité en vous autorisant l’accueil d’un.e ou plusieurs collaborateur.s ou collaboratrice.s. 

2. Vous souhaitez proposer une nouvelle offre de service.s ou de produit.s qui pourrait permettre à votre entreprise de passer la seconde mais vous manquez de personnel pour mener ce projet à bien : 

  • Retarder cette nouvelle idée peut faire stagner votre activité ; 
  • Se lancer c’est prendre le risque de ne pas arriver au bout en raison d’un manque de moyens humains ; 
  • Recruter une ou des personne.s qualifié.e.s c’est proposer cette nouveauté dans les meilleures conditions. 

Recruter peut parfois, voire souvent, être le levier ou le facteur manquant à votre bon développement. Le risque qu’il représente, que vous pensez trop grand pour l’avenir de votre entreprise, pourrait finalement être celui qui lui permettra d’être pérenne ? L’important est d’en limiter l’impact au maximum en s’assurant de sécuriser son embauche.

« Les PME recrutent plus en 2021 » En bref : 
  • Les petites entreprises sont plus optimistes dans la création d’emploi que les grandes ;
  • La différence s’explique par des besoins et objectifs d’évolution différents entre entreprises de différentes tailles ; 
  • Pour les PME le recrutement peut être le levier d’accélération de leur activité.

Découvrez d'autres articles

5 conseils pour postuler cet été

5 bonnes raisons de continuer sa recherche d’emploi pendant l’été

Recruter un alternant : un pari gagnant ?

qu'est-ce que offboarding ou comment préparer le départ d'un salarié - cabinet de ressources humaines recrutement rennes

L’Offboarding ou comment accompagner le départ d’un salarié

Comment choisir son cabinet de recrutement ?

Pourquoi faire appel à un cabinet de recrutement ?

Mes 5 conseils pour recruter à distance

TPE et PME : comment recruter sans risques ?

Pourquoi les PME recrutent plus que les grandes entreprises ?

Service recrutement externalisé : l’externe en interne

Recherche emploi 2021 : quelles compétences recherchées ?

recrutement et tendances RH pour 2021

Recrutement : 5 tendances RH pour 2021

Recherche d’emploi ou reconversion : c’est quoi une candidature efficace ?