L'entretien professionnel est-il obligatoire ?

L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL EST-IL OBLIGATOIRE ?

L’entretien professionnel avec chacun.e de ses collaborateur.rice.s est un outil indispensable des Ressources Humaines. Il est impératif de le mettre en place pour deux raisons : le code du travail l’oblige et il est indispensable au maintien du bien-être du personnel et donc la longévité d’une structure. En effet, il évoque la situation et les motivations du ou de la salarié.e au sein de l’entreprise, et donc logiquement son épanouissement personnel au sein celle-ci.

L’entretien professionnel est-il obligatoire ? Qu’est-ce concrètement ?

L’entretien professionnel vise à accompagner le ou la collaborateur.rice dans ses perspectives d’évolution professionnelle (changement de poste, promotion…) et identifier ses besoins en formation. Généralement le contenu de l’entretien est établi par convention. Si ce n’est pas le cas, c’est l’employeur.se lui-même ou elle-même qui le définit. (Source Service public).

L’entretien est consacré aux perspectives d’évolution professionnelles, il aborde donc les points suivants :

  • les missions effectuées sur le poste actuel
  • le parcours au sein de l’organisation
  • les compétences acquises et celles à travailler
  • les projets d’évolution professionnelle
  • les formations suivies

L’entretien professionnel ne concerne pas l’évaluation du travail du salarié ou de la salariée. Il est différent des entretiens annuels et des entretiens d’évaluation.

Pour l’employeur.se, il peut être très intéressant d’en programmer régulièrement. À la fin de chaque cycle ou tous les ans par exemple. C’est l’occasion de récolter l’avis, le ressenti et d’aborder les attentes du ou de la collaborateur.rice reçu.e en entretien. Ces informations permettront à l’entreprise d’identifier les leviers d’actions à adapter pour lui permettre de meilleures conditions de travail et susciter sa motivation. L’objectif est de co-construire ou co-ajuster la collaboration pour pérenniser la relation professionnelle et fidéliser l’interrogé.e vis-à-vis de l’entreprise.

Entretien professionnel vs bilan professionnel, quelle différence ?

Entretien professionnel et bilan professionnel sont deux termes relativement proches : ils évoquent tous les deux les compétences professionnelles et les souhaits personnels du ou de la collaborateur.rice. Pour autant il ne désigne pas la même chose.

  • Depuis la loi du 5 Mars 2014, l’entretien professionnel est obligatoire tous les deux ans à partir de la date d’entrée dans l’entreprise. Cette obligation concerne toutes les entreprises, et tou.te.s les salarié.e.s. Il s’agit d’un entretien entre le ou la salarié.e et l’employeur.se. Avec la crise sanitaire, les délais entre deux entretiens professionnels ont été rallongés.
  • Le bilan professionnel aussi appelé « l’état des lieux récapitulatif » est aussi obligatoire depuis la loi du 5 Mars 2014. Il a lieu tous les 6 ans, et c’est en quelque sorte un récapitulatif des entretiens professionnels. C’est une obligation pour toutes les entreprises, qu’importe leur taille. Durant ce bilan, on aborde généralement l’évolution du ou de la salarié.e, ses motivations, ses attentes, et on les mets en lien avec la stratégie de l’entreprise.

Toutes entreprises qui ne respectent pas ces obligations s’exposent à des sanctions.

Réaliser des entretiens professionnels : les avantages pour l’employeur.se

Il y a beaucoup d’avantages à réaliser régulièrement des entretiens professionnels. Ils permettent notamment de faire le lien entre les besoins du collaborateur ou de la collaboratrice (développement professionnel, formation…) et ceux de l’entreprise. Comme expliqué précédemment, il s’agit d’un véritable outil de gestion des Ressources Humaines.

Collecter les témoignages des collaborateur.rice.s pour améliorer la qualité de vie au travail

Coté employeur, ces entretiens professionnels permettent notamment de faire un point sur : l’exercice passé, la réalisation ou non des objectifs fixés, l’intégration du ou de la collaborateur.rice…

Ces entretiens sont aussi l’occasion pour l’employeur.se d’en apprendre un peu plus sur les attentes et les motivations de son interlocuteur.rice. Ce ou cette dernier.e se sent écouté.e, pris.e en considération, ce qui renforce son intégration dans l’entreprise.

Développer la motivation de ses collaborateurs et collaboratrices

Ces entretiens servent à développer la motivation de chaque salarié.e, dans la mesure où l’on fixe de nouveaux objectifs pour l’exercice suivant. Cela permet de challenger, de mettre au défi son ou sa collaborateur.rice, afin qu’il ou elle soit motivé.e dans son travail.

Ces deux facteurs : la motivation et l’écoute du ou de la salarié.e développent chez ce ou cette dernier.e son épanouissement personnel, et augmentent ainsi son implication et donc son efficacité au travail.

Entretien professionnel ou comment identifier les compétences internes pour permettre l’évolution de l’entreprise

L’entretien professionnel annuel est aussi le moment d’identifier les évolutions des profils internes à l’entreprise. Il est utile de constater des compétences acquises et/ou pouvoir en programmer et en permettre d’en développer d’autres.

Faire le point régulièrement est donc essentiel. Il permettra de faire le point sur celles déjà développées et ou de créer ou permettre un parcours formation adapté et utile pour d’autres et permettra, pourquoi pas également, de définir une Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC).

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est une démarche, qui permet de maîtriser les emplois, les effectifs, les compétences, à court et moyen termes, selon la stratégie et l’environnement de l’entreprise. Elle permet d’anticiper les changements au sein de l’organisation.

En effet, l’identification des compétences internes de la structure donne à l’employeur.se des informations nécessaires pour l’élaboration d’une GPEC. L’employeur.se connaît ainsi les compétences dont il ou elle dispose et faire le lien avec celle dont il ou elle a besoin. Il ou elle peut donc déterminer les compétences manquantes pour le développement de l’entreprise, et ainsi anticiper les futurs recrutements et/ou évolutions.

La phase d’identification des compétences internes permet également d’élaborer un plan de formation pour les collaborateur.rice.s. L’entreprise peut faire le choix de combler les compétences manquantes via les ressources humaines internes, en proposant des formations supplémentaires au personnel.

Réaliser des entretiens professionnels : les avantages pour le ou la collaborateur.rice

Pour les personnes interrogées, l’entretien professionnel sera aussi une opportunité pour elles de donner leurs avis et parler de leur évolution future au sein de la structure.

Pour un ou une salarié.e, l’entretien professionnel est l’occasion de faire le point sur 3 choses principales:

– ses compétences,

– les missions effectuées,

– les responsabilités endossées…

Ce temps d’échange peut être un moment pour évoquer les projets et perspectives professionnels du ou de la collaborateur.rice.

Entretien professionnel et optimisation de l’employabilité du ou de la salarié.e :

Il ou elle a donc l’occasion de mettre en avant ses aptitudes et compétences. Meilleur moyen pour lui ou elle de valoriser et mettre en avant son profil, son implication et son rôle dans l’entreprise pour potentiellement justifier le développement de son employabilité.

Si pour l’employeur ou l’employeuse c’est l’occasion d’identifier et anticiper ses futurs besoins et d’adapter son fonctionnement, pour la collaboratrice ou le collaborateur interrogé.e.s. Cela peut-être le bon moment de parler de ses envies. Augmentation, promotion, évolution, mutation, formation, etc. sont des points qui peuvent être également évoqués lors de cet entretien.

Il ou elle peut s’informer sur ses possibilités d’évolution au sein de l’entreprise, sur la stratégie de cette dernière pour les prochaines années. Ces informations lui permettent de savoir si ses perspectives personnelles sont en accord avec la stratégie de l’organisation. Pour faire simple c’est l’occasion de faire un point sur la carrière du ou de la collaborateur.rice, et d’anticiper son futur au sein de l’entreprise ou non.

Le ou la collaborateur.rice peut, s’il ou elle le souhaite demander un bilan de compétences à son employeur.se. Ce bilan permet d’analyser les compétences professionnelles et personnelles, et les aptitudes du ou de la demandeur.se.

Globalement, les entretiens professionnels ont de véritables avantages, et ceux pour les deux parties prenantes. Nous vous conseillons donc de ne pas sous-estimer leur importance.

Découvrez d'autres articles

Stress avant un entretien : comment vaincre les clichés ?

Futur.e.s manager.euse.s : comment s’intégrer à une équipe ?

Comment rebondir après un échec professionnel ?

Le ghosting en recrutement qu'est ce que c'est ?

Le ghosting en recrutement : qu’est-ce que c’est ?

L'entretien professionnel est-il obligatoire ?

L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL EST-IL OBLIGATOIRE ?

Quelles sont les différences entre un cabinet de recrutement et une agence d'intérim ?

Les différences entre un cabinet de recrutement et une agence d’intérim

Annoncer l'arrivée d'un nouveau collaborateur ou d'une nouvelle collaboratrice ?

Annoncer l’arrivée d’un nouveau collaborateur sur les réseaux sociaux

Où trouver des exemples de CV professionnel et moderne ?

Comment réussir son entretien téléphonique ?

Qu’est-ce qu’un bon manager ?

Pourquoi poser des questions en entretien d’embauche ?

intégration dans une entreprise et équipe

Intégration dans une entreprise et équipe : comment s’y prendre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.