Recrutement sans CV : comment postuler ?

type de contrat
22 Oct 2021
Horaires
Non classé

Face à un recrutement sans CV, comment fait-on ? Depuis toujours, on nous a habitué à postuler avec notre CV et lettre de motivation… pourtant les choses évoluent et depuis quelques mois, ces documents disparaissent. Et cela peut en déstabiliser beaucoup ! Quel est l’objectif derrière ? Quels conseils pour postuler sans CV ni lettre de motivation ?

Le recrutement sans CV : entre avantages et tendance RH

Le CV est aujourd’hui très largement codifié. Bien qu’il tende cependant de plus en plus vers une personnalisation et appropriation des candidat.e.s pour valoriser leurs compétences relationnelles. Nous n’y retrouvons heureusement plus uniquement expériences professionnelles passé.e.s, diplômes obtenus et compétences techniques. Pourtant, il continue à faire barrière à certaines tendances, difficultés et attentes du marché du travail actuel. Les recruteurs et recruteuses s’en détachent de plus en plus. Pourquoi ?

Recruter sans CV : une solution face à la pénurie de candidat.e.s

Nous constatons des difficultés de recrutement dans de nombreux domaines ces derniers temps. Généralement les offres d’emploi, sur ces secteurs, font face à peu de candidat.e.s mais beaucoup de concurrence. L’important est donc de se démarquer. Pourquoi ne pas essayer dans le processus de recrutement même ? 

Le recrutement sans CV c’est parfois plus simple et plus rapide pour certain.e.s candidat.e.s de postuler. L’onglet pour télécharger son CV, qui peut paraître anodin, demande généralement soit : une mise à jour, une refonte ou une personnalisation du CV qui peut demander du temps. Aussi, le remplacer par un formulaire simple ou des questions plus ouvertes pourrait être facilement effectuer via un téléphone, n’importe où et de manière plus ou moins rapide. Incitant donc théoriquement plus facilement à déposer sa candidature.

Enfin et surtout c’est une manière de valoriser sa marque employeur, face à d’autres, en proposant une nouvelle expérience candidat.e.s. 

Plus de CV ni de lettre de motivation pour mettre en avant les softskills

Le marché du recrutement tend également vers une valorisation de la spontanéité et des softskills. Ce sont ces compétences relationnelles qui sont majoritairement recherché.e.s aujourd’hui. 

Permettre l’expression plus libre face à des questions ouvertes ou d’autres alternatives créatives et spontanné.e.s au CV saura complètement les valoriser. Au travers de quelques lignes ou au travers d’un nouveau format plusieurs points peuvent être identifiés : l’intérêt pour le poste, l’implication et la pertinence de la personne mais aussi et surtout sa personnalité.

A noter qu’aujourd’hui les modèles de CV et des lettres de motivation sont facilement identifiables par les recruteurs et recruteuses et qu’il est temps que ces documents retrouvent un vrai sens.

Mais est-ce si simple que cela pour les candidat.e.s ? 

Comment postuler à un recrutement sans CV ni lettre de motivation ?

Pour autant, évidemment que cette nouvelle tendance n’est pas généralisée. Elle est toujours trop fraiche pour rencontrer le succès souhaité. Si elle se veut si simple dans les faits, sortir de sa zone de confort du CV peut parfois s’avérer d’autant plus casse-tête. Voici nos conseils pour répondre à une offre d’emploi sans CV. 

Ne pas copier-coller son CV et sa lettre de motivation

Une entreprise vous demande de postuler sans CV ni lettre de motivation ? Cela peut paraître évident mais elle n’attend pas de vous que vous repreniez leur contenu, en répartissant les lignes dans les différentes questions, par exemple. À moins que ceux-ci soient très personnalisés et cohérents. 

Veillez à répondre de manière professionnelle mais surtout spontanée et en accord avec l’angle de l’offre d’emploi. Si l’entreprise fait l’effort de personnaliser et personnifier son offre, elle attend certainement cela de vous également. 

Garder en tête qu’il s’agit d’un exercice professionnel

Cette nouvelle manière de postuler, qui permet plus de proximité et d’ouverture peut parfois amener à se « lâcher » ou relâcher davantage. Ne faites pas l’erreur. 

Gardez en tête que bien qu’il s’agisse d’un nouveau format, l’attente du recruteur ou de la recruteuse sera le même. Il ou elle cherche à évaluer si oui ou non vous êtes le ou la candidat.e.s idéal.e pour le poste. Ainsi :

  • Ciblez vos réponses et vos anecdotes (pourquoi pas) en fonction ;
  • N’hésitez évidemment pas à mentionner quelques expériences passées en fonction de leur pertinence. De manière plus fluides que sur un CV ou une lettre de motivation classiques ;
  • Évitez les fautes d’orthographe et faites des phrases complètes. 

Répondre de manière développée mais concise

S’il s’agit d’un questionnaire ou d’un formulaire de postulation, les recruteurs et recruteuses attendent certainement du vous. Montrer vos compétences (surtout les softskills vous l’aurez compris…), votre personnalité ou valoriser les au travers de quelques lignes. Développez votre réponse, en pensant à rester concis.e néanmoins. 

Bien qu’il soit parfois tentant de répondre rapidement, par une phrase courte… vérifiez que la question vous y amène. Si la question est « quand êtes-vous disponible ? » évidemment qu’ici la rédaction longue n’est pas vraiment attendue. En revanche, sur des questions plus ouvertes telles que « Présentes-vous ? », « Quels sont vos projets professionnels ? » ou encore « Pourquoi souhaitez-vous postulez dans notre entreprise ? » les recruteurs et recruteuses en attendent généralement plus. 

NB : Si, aujourd’hui, le CV et la lettre de motivation sont recommandé.e.s sur seule page, c’est pour inciter à la sélection et la pertinence des propos… pour « perdre moins de temps ».

Teaser ses compétences sans trop en dire 

Enfin, l’exercice de l’expression libre mais dirigée par des questions qui intéressent le recruteur ou la recruteuse peuvent également facilement vous amener à trop en dévoiler. 

L’offre d’emploi peut parfois mentionner l’envie de trouver quelqu’un qui soit force de proposition ou avec un regard critique et vous inciter à le mettre en avant sur ce genre d’exercice. Préservez vos idées et ne faites pas de « gros cadeaux ». Ce ne sera malheureusement pas votre « ticket d’entrée ». 

Notre conseil serait de montrer que vous avez identifié des axes d’amélioration, que telle ou telle de vos compétences ou expériences saurait y remédier… sans donner la solution. Vous vous préserverez et créerez également peut-être l’engouement pour la suite.  

Postuler sans CV en bref :

  • Montrez votre implication et votre intérêt pour le poste ;
  • Restez professionnel.le et ne minimisez pas l’exercice ;
  • Valorisez vous, vos compétences et expériences passées tout en préservant vos idées.